Le concept de burnout

Le burnout est avant tout décrit comme un état pathologique, dont la symptomatique repose sur des symptômes psychiques étroitement associés à une dépression ou une neurasthénie (faiblesse des nerfs). Mais le burnout désigne aussi un processus défini en relation avec un stress chronique. Le terme «burnout» inclut en plus de la description des symptômes une explication des origines du développement de la maladie (composants étiologiques).

Autrefois, le développement d’un «burnout» était associé à une surcharge au travail, surtout dans des professions à caractère social, dans lesquelles la personne endosse rapidement le rôle de victime. Le burnout représente par conséquent un concept psychologique lié au travail. Par la suite, le terme a été élargi à d’autres catégories socioprofessionnelles, puis aux exigences externes et aux charges en général. Un critère particulier réside dans le fait que le dépassement de cette charge permanente (facteur de stress) est associé à une augmentation de l’engagement professionnel et de la dépense d’énergie.

Pour autant, le stress ne mène pas systématiquement à un burnout. D’autres facteurs et conditions-cadres favorisent le développement de la maladie. Les facteurs externes comme l’organisation et le climat professionnels (retour / évaluation du travail par le supérieur hiérarchique) mais aussi les facteurs internes, comme la personnalité et la possibilité d’appliquer des stratégies de dépassement, jouent ici un rôle prédominant.