Traitement du burnout

Le traitement d’un «burnout» dépend d’une part de la symptomatologie, d’autre part des facteurs déclenchants.

En présence de symptômes de dépression ou d’anxiété (ou des deux), le traitement repose sur les lignes directrices concernant le traitement de la dépression ou de l’anxiété. Les troubles du sommeil et les douleurs doivent être traités à l’aide des options thérapeutiques en vigueur.

Les traitements englobent généralement des traitements psychothérapeutiques, médicamenteux et d’autres stratégies thérapeutiques (par ex. luminothérapie, thérapie par le mouvement).

Si le tableau clinique d’une dépression par exemple s’est développé sur la base d’une étiologie de burnout (dans le cadre d’une exposition à un stress chronique), d’autres options thérapeutiques complémentaires spécifiquement en rapport avec la constellation du burnout devraient être envisagées.

En première ligne, il s’agit d’apprendre à gérer le stress à l’aide de thérapies psychothérapeutiques. Peuvent s’y adjoindre des méthodes de relaxation, le développement des ressources et d’un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

L’élaboration de mesures en accord avec le patient visant à lui apprendre à mieux s’organiser dans son travail pour gagner en efficacité est particulièrement importante.