Anxiété et stress

De nombreux aspects de ce que nous avons dit de l’anxiété peuvent être associés au stress que nous rencontrons dans la vie de tous les jours. Anxiété et stress sont étroitement liés. 

Pour comprendre l’anxiété, il est important de connaître ces relations. Le stress est un état suscitant des tensions corporelles et sensorielles, susceptibles d’entraîner des problèmes de santé. 

Le stress est composé de trois phases:

  • Au cours de la première phase, l’organisme reconnaît la situation de stress et se prépare à combattre ou à fuir. Des hormones sont libérées, entraînant des palpitations, une tension musculaire, une respiration accélérée, une élévation de la glycémie, des sueurs froides et une dilatation des pupilles.
  • Au cours de la seconde phase, l’organisme décompose l’hormone de stress.
  • Si la situation de stress persiste, la troisième phase, ou épuise- ment, s’installe, capable de donner lieu à des problèmes de santé.

Nous sommes tous les jours exposés à des situations de stress: la frénésie avant de quitter son domicile, la circulation routière, les retards, etc. Ces réactions de stress peuvent aussi se dérouler de manière inconsciente. En conditions normales, les modifications physiques disparaissent spontanément. Comment le stress abaisse le seuil d’anxiété L’anxiété apparaît plus facilement lors de tension émotionnelle ou corporelle intense (stress). On dit que le «seuil d’anxiété» s’abaisse. Lorsque la tension est trop élevée, comme p. ex. lors de soucis permanents concernant un proche, une maladie grave, la plus petite contrariété supplémentaire est ressentie comme intense et peut entraîner de l’anxiété. Comme le montre le graphique ci-dessous:

Mais il n’est pas rare que l’anxiété apparaisse de manière totalement inattendue, durant la transition de la phase de stress à la phase de relaxation, et elle est alors ressentie comme particulièrement traumatisante. Même une réaction d’anxiété et de stress intense ne peut durer indéfiniment. Après un certain temps, l’anxiété finit toujours par disparaître spontanément, sans même que nous ne l’influencions ! 
C’est l’expérience positive que font tous ceux qui restent dans une situation d’anxiété, jusqu’à ce que l’anxiété disparaisse à nouveau lentement.