Trouble d’anxiété généralisée

Lors de l’anxiété généralisée, on constate des soucis permanents.

Les craintes durables, exagérées, très gênantes sont caractéristiques, et peuvent se rapporter à n’importe quel évènement. L’anxiété, par ex., peut s’exprimer par un souci quotidien pour sa santé, son partenaire ou ses enfants. La personne concernée est consciente que son anxiété et ses craintes sont exagérées.

Ainsi, son anxiété même peut devenir l’objet de son inquiétude.

L’anxiété permanente empêche la relaxation et entraîne des difficultés de concentration, nervosité, irritabilité, troubles du sommeil, épuisement, tensions musculaires et maux de tête. L’hyperexcitabilité du système nerveux végétatif s’exprime par des vertiges, sueurs, bouffées de chaleur, sueurs froides, sécheresse buccale, tachycardie, nausées, diarrhées et miction fréquente. L’évolution de l’anxiété généralisée est chronique, les symptômes peuvent toutefois s’affaiblir avec le temps.

Sans traitement, une dépression s’y associe presque toujours. L’anxiété et les symptômes physiques s’aggravent mutuellement et débouchent sur un cercle vicieux.

L’anxiété généralisée débute normalement de manière insidieuse. Les problèmes extérieurs et intimes peuvent aggraver la maladie. Le diagnostic de cette maladie peu connue est difficile, au point que souvent, seuls les symptômes physiques sont traités et la maladie de base reste non diagnostiquée.