Agoraphobie

L’agoraphobie est la phobie dont les conséquences sont les plus invalidantes. Elle apparaît fréquemment en association avec la crise de panique, et débute en général par une crise de panique.

Lors d’agoraphobie, la personne redoute les situations hors de son environnement habituel, au cours desquelles la possibilité de fuite est limitée ou alors aucune aide n’est disponible. Elle a peur que la situation ne puisse devenir incontrôlable et que des vertiges apparaissent soudain, tout comme une sensation d’étrangeté (sensation d’être détaché de son corps, de léviter; tout semble irréel et altéré comme dans un rêve), une syncope, un infarctus, voire la mort.

Cette forme d’anxiété survient de manière caractéristique dans la foule, dans une file d’attente, dans les endroits publics, les centres commerciaux ou les ascenseurs. La personne évite les endroits où l’anxiété est apparue ou apparaît, ce qui peut entraîner un isolement social.

Si la personne consulte un médecin, il arrive que celui-ci ne remarque pas son anxiété. Par conséquent, il est possible que le patient ne se sente pas pris au sérieux par des spécialistes, par ses proches ou ses amis, ou qu’il soit considéré comme un simulateur.

Les agoraphobes craignent fortement de développer d’autres crises de panique. Environ 5% de la population, au cours de sa vie, présente de l’agoraphobie.