Qui prend en charge le traitement

En principe, ce sont les caisses-maladie qui prennent en charge les traitements médicaux.

Les dispositions suivantes s’appliquent dans le cas des psychothérapies:

Si la psychothérapie est nécessaire au traitement d’un trouble psychique et qu’elle est effectuée par un médecin, la caisse-maladie prend les coûts en charge. Tous les psychiatres sont des médecins ayant suivi une formation professionnelle de plusieurs années pour l’obtention du titre de spécialiste en psychiatrie et psychothérapie. Chez les psychothérapeutes et les psychologues qui ne sont pas médecins, le traitement n’est partiellement pris en charge que s’ils ont une autorisation de pratiquer, sont membres de la FSP et que le patient a souscrit une assurance complémentaire correspondante.

Même avec une assurance complémentaire, seule une partie des frais et un montant annuel maximum sont pris en charge, de sorte que des coûts très élevés peuvent rester à la charge du patient. Lorsqu’un psychothérapeute ou un psychologue travaille dans un cabinet médical et que le médecin prescrit la thérapie, le traitement est pris en charge par l’assurance de base. La facturation se fait par le biais du médecin qui est obligé de surveiller le traitement. Dans ce cas, on parle d’une psychothérapie « déléguée ».

En principe, avant toute thérapie, il est important de se renseigner sur les coûts et leur prise en charge par la caisse-maladie.